Escalade? Ou le début d’une solution pour l’Irlande du Nord? En deux jours, la dispute autour de l’Irlande du Nord entre l’Union européenne et le Royaume-Uni a oscillé entre le chaud et le froid. Mardi, David Frost, le ministre britannique chargé du Brexit, s’est déplacé à Lisbonne pour un grand discours coup de poing: il veut entièrement renégocier le «protocole nord-irlandais», qui régit le contrôle des marchandises dans cette région depuis le Brexit. Mercredi, Bruxelles a répondu avec une branche d’olivier: elle a fait une série de propositions techniques visant à largement simplifier la mise en œuvre du protocole, mais sans revoir le texte lui-même.