réseaux sociaux

Le bruit des oiseaux: «#Jeveux3débats»

Le premier tour de l’élection en France a passionné le réseau Twitter hier. La conversation politique y reste animée aujourd’hui, avec un débat -sur le débat

Alors que #radiolondres nous a fait sourire tout le week-end, avec de belles trouvailles pour contourner l’interdiction de publier des sondages présidentiels avant 20h00 (La Rolex retarde de 25 minutes, je répète, la Rolex retarde de 25 mn #RadioLondres… Le flanby cuit à 27°C #RadioLondres), ce signe de ralliement a complètement disparu des écrans radar aujourd’hui. Ah, volatilité des grandes interrogations… Non, ce qui fait frémir le Net aujourd’hui c’est d’abord #AvantTwitter – comme «avant Twitter, on attendait les résultats officiels à 20h00 et le monde roulait bien comme ça». (ou – «avant Twitter je dormais la nuit. Je regardais où je marchais»)… Et un autre nouveau hashtag (hashtag étant cette étiquette qui permet de rassembler les twitts sur un même sujet), #jeveuxtroisdebats, selon la proposition faite par Nicolas Sarkozy à François Hollande, qui a déjà fait savoir qu’il n’en était pas question. #Jeveuxtroisdebats: les twittos pourtant votent à une majorité écrasante pour l’organisation de ces trois rencontres au sommet. «1 sur la façon de recevoir les dictateurs, 1 sur Karachi, 1 sur pourquoi avoir choisi Nadine Morano, mais pourquoi?» demande Darkside. «1 sur la Rolex, 1 sur le Fouquet’s et 1 sur Jean Sarkozy à l’EPAD», selon Alix beranger. 1 sur E. Woerth, 1 sur Liliane Bettencourt, 1 sur Karachi selon Greg602012. Bigre. Et encore: «un sur le travail, un sur la famille, un sur la patrie, pour Illana Atali», qui montre qu’elle a des références.

Facile, direz-vous. Mais le réseau n’esquive pas certaines questions de fond. D’abord il y a les remarques: «Marrant tout de même que les promoteurs du changement invoquent la «tradition» pour refuser de débattre», selon Jonathan Pinet, qui se présente comme le vice-président des UMP à Sciences-Po (les autres twittos précédemment cités n’indiquant pas d’étiquette politique explicite). Autre remarque: «Parce que quand on prétend à la plus haute fonction de l’Etat on est normalement capable de débattre 3 fois» selon Amandine F. Pour cette «communiquante et politiquement incorrecte», «il n’y a jamais assez de débats ds 1démocratie… Pourvu qu’il y en ait au moins 2. FH qu’a-t-il à perdre? A part 1 tradition». Une «jeune pop’» abonde en son sens: «Parce que le futur président de la 5eme puissance mondiale doit avoir le courage de débattre 3 fois…». «Car les Français ne méritent pas moins que les socialistes» pour Hippocrate75. Pourtant on ne change pas les règles encours de jeu, selon cet autre twitto, «parce que j’ai le droit de changer les règles du jeu d’un match que je suis en train de perdre».

Le niveau des commentaires est très variable, bien sûr, la plateforme étant un gigantesque terrain de jeux ouvert à tous, c’est même ce qui fait son attrait. Mais le débat sur le débat est bien lancé.

Publicité