Retour aux choses sérieuses… et à la case départ? La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a salué dimanche soir le vote suisse sur la libre circulation, un «pilier» de la relation bilatérale, qu’elle a qualifié de «signal positif pour continuer à consolider et approfondir notre relation». Elle s’attend donc «maintenant à ce que le Conseil fédéral fasse rapidement ratifier l’accord-cadre négocié en 2018», et s’entretiendra «bientôt» avec Simonetta Sommaruga pour refaire passer ce message.

Lire aussi notre éditorial: La Suisse plus forte pour aller négocier à Bruxelles