Interdire le tourisme et tous les voyages d’agrément pendant un certain temps pour freiner les contaminations aux nouveaux variants? La Commission européenne n’est pas allée aussi loin le 25 janvier mais c’est bien en substance le message qu’elle a passé aux Européens, cela d’autant plus à l’approche des vacances d’hiver, qui donnent déjà des sueurs froides à certains gouvernements, et que patinent les campagnes de vaccination.

En mettant sur la table de nouvelles mesures de restriction aux déplacements dans le bloc UE, elle leur a en effet fortement recommandé de ne pas sortir de leur pays ni à l’intérieur d’un même pays, ou de se rendre dans une zone à fort brassage de population avec des risques potentiels de contamination. Et elle a appelé les 27 gouvernements à tout faire pour les dissuader de se déplacer. «Ces déplacements non essentiels doivent être fortement découragés», ont tranché les deux commissaires à la libre circulation, Ylva Johansson et Didier Reynders.