Ils pensaient devoir attendre le 22 juin pour autoriser de nouveau leurs clients à pénétrer «en salle». Lundi, les cafés et restaurants parisiens ont été les premiers bénéficiaires des annonces faites la veille par Emmanuel Macron. Confinés jusque-là sur les terrasses, avec les règles adéquates de distanciation sociale, les consommateurs ont pu retrouver le plaisir de s’asseoir à l’intérieur puisque l’Ile-de-France se trouve désormais en «zone verte», comme le reste du pays.

Lire aussi l'analyse de notre correspondant: Emmanuel Macron reprend le contrôle de la France post-Covid-19