Mercredi, Hu Jintao a prononcé son dernier discours en tant que secrétaire général du parti. Sa lecture monotone avait les intonations d’un prêtre fatigué. Il est également un maître incontesté de la langue de bois du « socialisme aux couleurs de la Chine ». Voici le dernier paragraphe de l’ultime discours du chef du parti durant dix ans:

«Camarades!

Le présent Congrès a souligné ce qui suit: la voie, le système théorique et le régime du socialisme à la chinoise représentent les acquis fondamentaux de plus de 90 années de lutte, de création et d’accumulation d’expériences du Parti et du peuple; il faut faire preuve d’un plus grand attachement à leur égard, les perpétuer et les développer. Il s’agit là d’une garantie essentielle pour la prospérité de la cause du Parti et du pays. Tous les camarades du Parti sont invités à s’unir étroitement autour du Comité central du Parti, à lever haut l’étendard du socialisme à la chinoise, à prendre pour guides la théorie de Deng Xiaoping, la pensée importante de la « Triple Représentativité » et le concept de développement scientifique, pour libérer leur pensée, se consacrer à la réforme et à l’ouverture, rassembler toutes les énergies et surmonter toutes les difficultés et épreuves. Ils devront suivre résolument la voie du socialisme à la chinoise, faire avancer avec détermination la construction in extenso de la société de moyenne aisance, guider tout le peuple pour saisir et utiliser au mieux l’importante période riche d’opportunités stratégiques, travailler d’arrache-pied dans un esprit entreprenant en vue de la réalisation des différentes tâches avancées par le XVIIIe congrès du Parti. Maintenant je vous invite à vous lever pour faire honneur à l’exécution de l’Internationale. Je déclare maintenant que le XVIIIe Congrès du Parti communiste chinois est clos avec un plein succès! » (selon la traduction officielle en français)