Le nom du successeur de Boris Johnson à la tête du parti conservateur britannique devrait être connu le 5 septembre, a annoncé lundi soir le président de la commission parlementaire chargé d'établir les règles du scrutin, Graham Grady.

Il a précisé que les candidatures seraient ouvertes et closes ce mardi, et qu'un premier tour pour commencer à éliminer certains des 11 candidats aurait lieu dès mercredi.

Lundi, les sites des parieurs britanniques étaient en feu. Après un week-end durant lequel 11 candidats ont déclaré leur intention de succéder à Boris Johnson en tant que premier ministre, ils donnaient gagnant Rishi Sunak, ex-chancelier de l’Echiquier – la plus haute fonction du gouvernement après celle du premier ministre – devant la ministre du Commerce Penny Mordaunt et celle des Affaires étrangères Liz Truss. L’homme de 42 ans apparaît comme l’un des grands favoris. «Il est populaire tant auprès de la base du parti que parmi les parlementaires», indique Andrew Denham, spécialiste du Parti conservateur à l’Université de Nottingham.