Le premier Forum mondial sur les réfugiés s’est achevé mercredi à l’ONU à Genève. Censé mettre en œuvre le Pacte mondial sur les réfugiés adopté à New York en décembre 2018, il a rassemblé chefs d’Etat et de gouvernement, ministres, société civile, organisations internationales et responsables du secteur privé pour repenser la manière d’aborder la question des réfugiés protégés par la Convention éponyme adoptée à Genève en 1951. Le monde recense aujourd’hui 71 millions de personnes déplacées de force dont 26 millions de réfugiés. L’ONG Oxfam se félicite de l’événement, mais regrette que les réfugiés eux-mêmes n’aient représenté que 2% des 3000 participants au forum.

Lire aussi: Recep Tayyip Erdogan: «Comme l’Empire ottoman, la Turquie est ouverte aux réfugiés»