Italie

Carola Rackete en désespoir de cause

La capitaine allemande du Sea-Watch est entrée en force dans le port de Lampedusa avec une quarantaine de migrants. Après être restée bloquée en mer pendant deux semaines, elle a décidé de défier ouvertement la politique anti-immigration de Matteo Salvini

La coque du patrouilleur des forces de l’ordre crisse en percutant la jetée. La petite embarcation est prise en tenaille entre le port de Lampedusa et le Sea-Watch 3 de l’ONG opérant en mer Méditerranée. Un rebond permet au petit bateau militaire d’accélérer et de sortir du piège. Carola Rackete est alors aux commandes du navire humanitaire. La Garde des finances n’a pas réussi à freiner sa détermination: au milieu de la nuit de vendredi à samedi, l’Allemande de 31 ans a décidé de débarquer les 40 migrants sauvés au large de la Libye mais bloqués près de l’île sicilienne depuis mi-juin.

Lire aussi: Sea Watch force les ports fermés de l'Italie