L’essentiel

Le nombre de cas continue d'augmenter en Suisse, de 20% en comparaison hebdomadaire. Le nombre d'hospitalisation suit également la même tendance, alors que le nombre de décès est stable.

Le vaccin Pfizer/BioNTech serait efficace à 100% contre le variant sud-africain.

Mercredi, le président français Emmanuel Macron a annoncé un nouveau confinement à partir de ce week-end, avec fermeture des écoles et de nombreux commerces.

Le Montreux Jazz Festival a annoncé qu’il se tiendra malgré tout, dans une configuration particulière.

Retrouvez notre suivi de la journée de mercredi


■ Le fret transalpin a reculé l’an dernier

En 2020, 34,8 millions de tonnes de marchandises ont été acheminées par route et par rail à travers les Alpes suisses. Cela représente 5,5% de moins qu’en 2019, a indiqué l’Office fédéral des transports (OFT).

Le volume transporté par rail a baissé de 6,2% et celui par route de 4%. Ce sont 863 000 camions qui ont traversé les Alpes l’année passée. Tout au long de l’année, la part du rail sur l’ensemble du transport transalpin de marchandises a légèrement diminué de 0,5 point pour atteindre 71,9%.

Le fret a repris au deuxième semestre, avec l’assouplissement des mesures de lutte contre le coronavirus. Le transport routier a repris plus rapidement et plus nettement que celui ferroviaire, note l’OFT. Et d’expliquer que la raison principale est que la circulation ferroviaire à travers le Simplon n’a été possible que de manière restreinte en été à cause de travaux de maintenance.


■ Augmentation du nombre de cas en une semaine

Le nombre de cas confirmés en laboratoire a augmenté de près de 20% en une semaine. La proportion de tests réalisés et le taux de positivité sont aussi à la hausse, tout comme le nombre d’hospitalisations. En revanche, il y a eu moins de décès.

Durant la semaine 12, du 22 au 28 mars, 12 545 cas confirmés en laboratoire ont été déclarés, contre 10 498 la semaine précédente, indique l’OFSP dans son rapport hebdomadaire. La proportion de tests réalisés a aussi augmenté: 251 572 tests ont été effectués (+9,8%). Un peu moins de deux tiers (65,5%) étaient des tests PCR, le reste étant des tests rapides antigéniques (34,5%). Le taux de positivité a augmenté dans la première catégorie de tests (de 5,2% à 5,9%) et a stagné dans la deuxième (de 4,9% à 4,8%).

Concernant les tranches d’âge, les groupes de 10 à 29 ans ont été les plus touchés durant la semaine 12. En revanche, le taux d’incidence a diminué de 4% chez les personnes de 80 ans et plus, une baisse qui pourrait être en partie due à la vaccination, selon l’OFSP.


■ La course Paris-Roubaix une nouvelle fois reportée à l’automne

Le Covid-19 a eu raison pour la deuxième fois de Paris-Roubaix: la «reine des classiques» cyclistes, qui était prévue le 11 avril, a été reportée au 3 octobre en raison de la situation sanitaire. Seul des cinq «monuments» de la saison cycliste à avoir été annulé en 2020, Paris-Roubaix devrait ainsi quand même avoir lieu cette année, une semaine après le championnat du monde prévu en Belgique. L’an passé, l’épreuve avait déjà été reportée à l’automne avant d’être rayée du programme à cause de l’aggravation de la pandémie.


■ Le château de Chillon à nouveau ouvert

Le château de Chillon a rouvert ses portes ce jeudi. «Nous sommes très excités et motivés à voir le château vivre avec le public», a déclaré Marta Sofia dos Santos, directrice de la Fondation Château de Chillon. Pour des raisons financières, le haut-lieu touristique des bords du Léman n’avait pas rouvert ses portes le 1er mars, comme de nombreux musées. Grâce au début des vacances de Pâques dans plusieurs cantons, la directrice s’attend à revoir les visiteurs revenir en nombre, essentiellement des touristes suisses.


■ Reprise la vaccination des plus de 65 ans à Neuchâtel

Les personnes âgées de 65 ans et plus pourront à nouveau se faire vacciner contre la Covid-19 dès le 12 avril dans les centres cantonaux de Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Les inscriptions pour la première injection seront ouvertes dès le mardi 6 avril sur la plate-forme dédiée. Près de 12 000 rendez-vous sont ainsi prévus jusqu’à fin avril, a indiqué la Chancellerie d’Etat. La capacité de vaccination sera ensuite régulièrement augmentée en fonction de la quantité de vaccins livrés par la Confédération au canton de Neuchâtel, précise le communiqué.

Sous réserve des doses disponibles, le canton de Neuchâtel veut ouvrir la vaccination à la population âgée de 16 ans et plus dès la mi-mai.


■ L’Eurovision, un événement test

Le gouvernement néerlandais souhaite organiser le concours Eurovision de la chanson 2021, prévu en mai à Rotterdam, avec un public limité afin d’évaluer les risques de contaminations. Ce test pratique, qualifié de «laboratoire de terrain», aura pour but d’étudier comment des évènements de ce type pourraient se dérouler avec un public de manière sécurisée malgré le Covid-19, a déclaré le ministère de la Culture. Un maximum de 3500 spectateurs sera autorisé pour chacun des neuf concerts planifiés. Ceux-ci seront admis sous des conditions strictes, avec par exemple l’obligation de présenter un test négatif.

Avec les leçons que nous pouvons tirer de ce laboratoire de terrain, nous pourrons, espérons-le, prendre de nouvelles mesures vers une société dans laquelle on pourra en faire davantage

Arie Slob, ministre néerlandais des Médias

Le gouvernement se réserve toutefois le droit de modifier ce plan en cas de hausse des contaminations à l’approche du concours, prévu du 18 au 22 mai, et réexaminera la situation fin avril. Si les risques sont trop importants, il pourrait être décidé d’organiser l’Eurovision sans public.


■ Le vaccin Pfizer/BioNTech efficace contre le variant sud-africain

Les deux entreprise à l’origine du premier des vaccins contre le covid à avoir été autorisé dans de nombreux pays ont affirmé que leur vaccin conservait une efficacité très élevée contre le variant sud-africain du coronavirus, citant des conclusions d’essais cliniques menés en Afrique de Sud. Aucun cas de Covid-19 n’a été observé sur les personnes vaccinées au cours de l’essai de phase 3 qui a permis de suivre les participants jusqu’à six mois après leur deuxième injection, selon un communiqué.

Dans ce pays, «800 participants ont été recrutés, neuf cas de Covid-19 ont été observés, tous dans le groupe placebo, ce qui indique une efficacité du vaccin de 100%», explique l’alliance Pfizer/BioNTech.


■ 1968 nouveaux cas en 24 heures

La Suisse compte jeudi 1968 cas, 32 décès et 81 hospitalisations supplémentaires en 24 heures. Parmi les nouveaux décès répertoriés aujourd’hui, 25 sont dus à des «déclarations tardives, erronées ou doubles durant la période de novembre 2020 à février 2021», précise l’OFSP.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 56 629 tests ont été transmis, indique l’OFSP. Le taux de positivité s’élève à 3,48%. Sur les deux dernières semaines, le pays compte ainsi 272,92 nouvelles infections pour 100 000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d’une dizaine de jours, est lui de 1,19.

Depuis le début de la pandémie, 603 092 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 6 069 595 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s’élève à 9708 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 25 171.


■ En Israël, les moins de 15 ans bientôt vaccinés

En Israël, des responsables de la Santé indiquent ce jeudi que le pays pourrait débuter la vaccination des adolescents de 12 à 15 ans en mai. Les laboratoires Pfizer et BioNTech ont annoncé que leur vaccin contre le Covid-19 est efficace à 100% sur cette tranche d’âge.


■ Un instantané: les terrasses de ski ouvertes en Autriche

L’Autriche n’a pas fermé ses terrasses d’altitude. Ici à Obertauern, près de Salzbourg, mercredi.


■ Les Rencontres du 7e art seront surtout en ligne

A Lausanne, les Rencontres du 7e Art Lausanne se tiendront du 26 avril au 2 mai sous une forme essentiellement digitale. A l’affiche, des rencontres en ligne avec des personnalités comme Roland Joffé et Bertrand Blier. Des films seront projetés en salle si la situation le permet, indiquent les organisateurs.


■ L’OMS fustige la lenteur «inacceptable» de la vaccination en Europe

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) ne mâche pas ses mots, ce jeudi. L’instance fustige la lenteur «inacceptable» de la vaccination contre le Covid-19 en Europe, qui est confrontée à la situation épidémique «la plus inquiétante» depuis «des mois».

«Le rythme lent de la vaccination prolonge la pandémie», déplore la branche européenne de l’organisation onusienne, en soulignant que le nombre de nouveaux cas en Europe a fortement progressé ces cinq dernières semaines.

«Les vaccins sont notre meilleure voie pour sortir de la pandémie. Non seulement ils fonctionnent, mais ils sont aussi très efficaces pour limiter les infections. Néanmoins, le déploiement de ces vaccins est d’une lenteur inacceptable», a tancé le directeur de l’OMS Europe, Hans Kluge.


■ L’Italie prolonge ses fermetures

Mercredi soir, le président du Conseil italien Mario Draghi a signé un décret prolongeant les fermetures, dont celles des restaurants, commerces et musées, jusqu’au 30 avril.

Le nouveau décret rend obligatoire la vaccination pour les personnels de santé mais garde ouvertes les écoles primaires et prévoit que des mesures d’assouplissement pourront être décidées avant la fin du mois d’avril en cas d’amélioration de la situation sanitaire.

Toutes les régions d’Italie resteront, du 7 au 30 avril, sont classées «rouge», soit «orange», alors que seul le classement «jaune» permettait l’ouverture des restaurants jusqu’à 18h et une plus grande mobilité (ci-dessous, la carte, selon le site du gouvernement italien).


■ Un détour sanitaire pour la flamme olympique

Le relais de la flamme olympique devrait éviter la métropole d’Osaka, à l’ouest du Japon, en raison d’une nouvelle augmentation des infections au Covid-19, ont déclaré jeudi le gouverneur local et le maire de la cité, selon des médias locaux.

Selon plusieurs médias nippons que cite l’agence AFP, le gouverneur Hirofumi Yoshimura souhaite l’annulation de l’étape du relais de la flamme olympique dans la ville d’Osaka. «Nous pensons que cela entre dans la catégorie des sorties non indispensables et qu’il faut éviter les foules dans la ville d’Osaka», a-t-il déclaré selon le journal Mainichi.