Les séparatistes catalans vont-ils conserver le pouvoir régional ou devront-ils laisser leur place à une coalition favorable au maintien de cette turbulente région dans le giron espagnol? C’est la question essentielle qui sera posée ce dimanche aux quelque 7,5 millions de Catalans, alors même que la pandémie a fait des ravages, en particulier dans l’hôtellerie, un des secteurs sur lesquels s’appuyait jusqu’ici l’économie locale.