Quelque chose serait-il en passe de se débloquer en Catalogne, région prise de léthargie tant sur le plan politique, social qu’économique? Le chef du gouvernement socialiste Pedro Sanchez a tenté de le faire lundi dans le prestigieux opéra barcelonais, le Liceu, en annonçant que neuf dirigeants sécessionnistes seraient graciés mardi.