U rappel des accidents de trains les plus meurtriers en Belgique.

27 mars 2001: une collision frontale a lieu en gare de Pécrot (Wallonie, sud de la Belgique) entre un train de voyageurs et une rame vide roulant à contresens. La catastrophe fait 8 morts et 12 blessés.

5 octobre 1991: un train touristique assurant la navette entre Blegny-Mine et Mortroux (près de Liège, sud) dévale une pente et déraille. L’accident fait 7 morts et une trentaine de blessés

27 juin 1976: les dernières voitures du train international Amsterdam-Bruxelles-Paris déraillent à la suite de la déformation d’un aiguillage près de Neufvilles (Wallonie). On dénombre 11 morts et 38 blessés.

15 août 1974: la rame de quatre automotrices assurant la liaison Charleroi-Bruxelles-Anvers déraille alors qu’elle roule à 116 km/h, après avoir marqué l’arrêt à Luttre (région de Charleroi, sud). Le bilan fait état de 18 morts et de 48 blessés.

25 mars 1969: deux trains entrent en collision en gare de La Louvière (Wallonie). Il y a 9 morts et plusieurs blessés. Certains d’entre eux décéderont plus tard des suites de leurs blessures.

4 octobre 1967: un accident de train fait 11 morts à Fexhe-le-Haut-Clocher (province de Liège).

2 décembre 1954: un train bondé de supporters de football allemands revenant d’un match ayant opposé l’Allemagne à l’Angleterre déraille à Wilsele, près de Louvain (Flandre, nord). L’accident fait 20 morts et une quarantaine de blessés.