L’épisode a révélé l’état étonnamment poreux de la prison de haute sécurité de Gilboa d’où six hommes, membres du Fatah et du Jihad islamique, ont pris la fuite il y a dix jours. Il a aussi douloureusement mis en lumière les tensions qui existent entre Palestiniens habitant de part et d’autre de la Ligne verte, cette ligne d’armistice de la guerre de 1949 qui sépare Israël des territoires palestiniens de Cisjordanie.