Ne dites pas à Michaël qu’il appartient à la «génération sacrifiée». Sitôt prononcée, cette expression déclenche une salve de reproches. Michaël, originaire d’Angoulême, est inscrit au master d’Ingénierie de l’Université de Cergy-Pontoise, dans le nord-ouest de Paris. Rendez-vous a été pris devant «sa» résidence, Twenty Campus Cergy, où il occupe une chambre depuis deux ans. Trois autres camarades ont accepté d’échanger en plein air, sous le crachin, alors que les étangs voisins sombrent dans la nuit proche. Les bâtiments du campus de cette ville nouvelle construite dans les années 70 se suivent comme des dominos. Cubes de ciment clair. Larges fenètres.