Enseignant durant de nombreuses années à Hong Kong, Jean-Pierre Cabestan est un observateur avisé de la scène politique chinoise. Il est aujourd’hui chercheur rattaché à l’Asia Centre de Paris. Entretien.