Pour tous, ce mercredi 8 septembre à 12h30 marquera le début d’une redoutable épreuve. Même s’ils ne pénétreront pas tous d’emblée dans l’immense salle spéciale de 750 m² du procès des attentats du 13 novembre construite au sein du Palais de justice historique de Paris, sur l’île de la Cité, tous les avocats (330), toutes les parties civiles (1765), tous les magistrats (ceux du parquet national antiterroriste pour l’accusation, les cinq juges du tribunal présidé par Jean-Louis Périès et quatre juges suppléants en cas de défaillance), tous les journalistes (plus de 400 accrédités) se retrouveront face à l’abîme que vont constituer les neuf mois d’audience de cette Cour d’assises spéciale, jusqu’à la fin de mai 2022.