En annonçant officiellement sa candidature pour la présidentielle, Michael Bloomberg, 77 ans, met fin à un long suspense. Et arrive en trouble-fête dans la campagne démocrate. Bernie Sanders a déjà critiqué sa récente décision d’investir plus de 30 millions de dollars dans une campagne de publicités télévisées, une somme record. Vendredi, le plus à gauche des candidats s’est dit «dégoûté par l’idée que Michael Bloomberg, ou tout autre milliardaire, pense pouvoir contourner le processus politique et dépenser des dizaines de millions de dollars pour acheter notre élection». Elizabeth Warren a eu une réaction similaire.

Lire aussi: Présidentielle 2020: Michael Bloomberg menace Joe Biden sur la voie centriste de la primaire démocrate