«Nous devons être vus pour être crus.» Cette devise officieuse que la reine répétait souvent n’a jamais été aussi évidente que dimanche, quand le cortège funéraire a quitté le château de Balmoral à 10h du matin. Plutôt que de prendre la route directe pour Edimbourg, le corbillard a fait un long détour par Aberdeen, Dundee et Perth, avant une procession sur la Royal Mile, cette longue rue du cœur historique de la capitale écossaise. Le cercueil enveloppé de l’étendard royal a été salué par des milliers de Britanniques qui s’étaient amassés le long des routes pour rendre un dernier hommage à leur reine. Ce lundi, une chapelle ardente se tiendra dans la cathédrale Saint-Gilles, à Edimbourg, où n’importe qui pourra aller le voir de près, à condition de faire la queue.