«Mon premier souci a été de joindre ma famille par téléphone, mais les lignes sont restées coupées pendant des heures! Tous les programmes télévisés ont été interrompus. L’ambassade a envoyé un e-mail pour s’enquérir de la situation des Suisses, environ une heure après le début du séisme. La maison n’a pas subi de gros dégâts, il faut dire que nous sommes spécialement bien équipés car mon mari est spécialiste des tremblements de terre. Il fabrique des pylônes en métal, posés sous terre sur des bases en pierre afin de pouvoir bouger sous l’effet des tremblements de terre, sur le modèle des temples anciens. Il a l’habitude, il est Japonais, c’est rassurant. Cette nuit, quand nos deux filles seront couchées, nous allons rester éveillés. En cas de nouvelle secousse, nous suivrons les recommandations: se réfugier sous une table, ou dans l’encadrement d’une porte.»