Les 48,5 millions d’électeurs français ont donc, ce dimanche, rendez-vous avec les urnes pour le premier tour de l’élection présidentielle. Douze candidats sont en lice et seuls deux se qualifieront, ce soir, pour le second tour du 24 avril, à l’issue duquel le vainqueur accédera pour cinq ans à la tête du pays. En 2017, ce duel final avait opposé le nouveau venu Emmanuel Macron (24,01% des voix) à la candidate du Front national Marine Le Pen (21,3%), pour se conclure deux semaines plus tard par la victoire de l’actuel président sortant, alors âgé de 39 ans, qui ne s’était auparavant jamais présenté à une élection. Fait marquant: le président sortant socialiste François Hollande, élu en 2012 face à Nicolas Sarkozy, avait dû se résoudre en décembre 2016 à ne pas se représenter. Une première depuis l’instauration en France de l’élection du président de la République au suffrage universel, suite au référendum du 28 octobre 1962.