Six jours sur sept, à 17 et 19 heures, Marton Gulyas se plie au même rituel. Veste et pantalon bordeaux, chemise noire soigneusement repassée et regard sérieux, le patron de la chaîne YouTube «Partizan», décortiquant politique, pop culture et société, anime deux débats de suite dans le cadre d’une primaire inédite de l’opposition. Le scrutin déterminera les challengers du Fidesz, le parti du premier ministre Viktor Orban, pour les élections législatives d’avril 2022.