«La conquête rapide de l’Afghanistan par les talibans, à la suite de l’ordre du président Joe Biden de retirer les forces américaines, est un désastre stratégique et, quels que soient les efforts de Biden pour rejeter la faute sur d’autres, elle façonnera son héritage.» Michael Rubin, chercheur à l’American Enterprise Institute, un think tank néo-conservateur, ne mâche pas ses mots. Cet ancien fonctionnaire du Pentagone critique aussi vertement le renseignement.