Christiane, enseignante retraitée dans le Val de Marne, en région parisienne, vient de refermer «Le dernier secret» (Grasset), le livre écrit par la journaliste Solenn de Royer sur l’ultime conquête féminine de François Mitterrand. A 63 ans, cette ancienne professeure de sciences physique a de belles années de militantisme à son actif. Syndicaliste, elle a suivi l’itinéraire de nombreux cadres du Parti socialiste français, passé par le trotskisme avant de devenir des supporters de «Tonton», le surnom de Mitterrand une fois élu à l’Elysée.