Après des semaines de protestations contre la politique zéro covid en Chine, les autorités semblent enfin prêtes à engager une sortie progressive de cette stratégie extrême. Après plusieurs signaux faibles dans cette direction, la vice-première ministre Sun Chunlan, chargée de la gestion de l’épidémie depuis 2020, a déclaré jeudi 1er décembre: «Alors que le variant Omicron devient moins pathogène, que plus de gens sont vaccinés et que notre expérience en matière de prévention du covid a progressé, notre combat contre la pandémie arrive à une nouvelle étape.»