La Chine s'est fixé 10 jours pour construire un hôpital anti-virus. Le pays a engagé vendredi la construction de cet établissement destiné à accueillir un millier de patients victimes du nouveau coronavirus, ont rapporté les médias publics.

Selon des images diffusées à la télévision, des dizaines d'engins de chantier étaient occupés à préparer le terrain sur lequel doit s'élever l'établissement à Wuhan (centre), la ville de 11 millions d'habitants au coeur de l'épidémie. Les travaux doivent être achevés en un temps record et l'hôpital, de 25 000 m2, ouvrira ses portes le 3 février, selon l'agence Chine nouvelle.

Lire aussi: Leo Poon: «Il s'agit d'un virus particulièrement létal»

Il accueillera exclusivement des malades de la pneumonie virale. Le site «atténuera la pénurie de ressources médicales», a précisé l'agence de presse officielle. La ville de Wuhan, où sont concentrés la grande majorité des cas de contamination, a été placée jeudi de facto sous quarantaine, les habitants n'étant plus autorisés à sortir.

30 millions de personnes bloquées

La Chine avait déjà construit à Pékin un hôpital dans un temps record - une semaine - lors de l'épidémie de SRAS en 2003. Le site rassemblait des bâtiments préfabriqués. Plus de 30 millions d'habitants du centre de la Chine sont désormais bloqués par des mesures anti-épidémie, après la quarantaine de fait imposée en réponse au nouveau coronavirus.

Une commune riveraine du Yangtsé, Jingzhou, a imposé une interdiction de quitter la ville en train, en bateau ou en autocar. La localité, qui compte plus de 6 millions d'habitants, est la neuvième à faire l'objet d'une telle mesure dans la région de Wuhan, la métropole au coeur de l'épidémie.

Outre les villes qui limitent les déplacements, le parc d'attractions de Disneyland à Shanghai a également annoncé qu'il resterait fermé jusqu'à nouvel ordre en raison de la propagation du virus. Cette décision a été prise «à des fins de prévention et de contrôle de l'épidémie et pour préserver la santé» de ses clients et des membres de son personnel, a précisé Shanghai Disney sur son site internet.