«Nous avons accompagné cette région tout au long de la lutte contre la pandémie.» En visite début mai à Belgrade lors de sa tournée dans les Balkans occidentaux, le commissaire européen au Voisinage et à l’Elargissement, Oliver Varhelyi, avait visiblement besoin de communiquer sur l’action de l’Union européenne (UE) face au Covid-19. Et il y a annoncé la livraison de 651 000 doses à la région, en plus du mécanisme Covax qui avait fourni début avril 258 600 doses à la Bosnie-Herzégovine, à l'Albanie, au Kosovo, à la Macédoine du Nord, au Monténégro et à la Serbie. Une annonce qui serait anodine si elle n’avait pas été faite dans ce dernier pays qui a justement largement aidé à vacciner ses voisins grâce à du Pfizer mais surtout du Spoutnik V et beaucoup de Sinopharm, dopant ainsi la popularité de la Chine.

Lire aussi: Comme créancière, la Chine n’a pas bonne presse