Y a-t-il des militaires américains stationnés à Taïwan? Trente mille, selon un tweet posté lundi soir par John Cornyn, sénateur républicain du Texas, qui reprochait au président Joe Biden de retirer maladroitement d’Afghanistan un contingent bien plus petit. Cela a suffi pour faire enrager Pékin. Selon le Global Times, journal en ligne qui reflète la pensée officielle, la Chine devrait se servir immédiatement de la loi anti-sécessionniste, expulser les GIs et imposer la réunification des deux Chine de force. Pour son éditorialiste, cette présence militaire américaine constitue une déclaration de guerre. «Si cette information se vérifie, les Etats-Unis ont dépassé la ligne rouge», vocifère-t-il. Le message de John Cornyn a depuis été supprimé sans autre explication – Washington n’a en réalité compté de tels effectifs sur l’île que jusqu’en 1979.