Chronologie

28 octobre 2014 Des centaines de milliers de Burkinabés descendent dans la rue pour dénoncer le projet de révision constitutionnelle controversée qui permettrait le maintien au pouvoir de Blaise Compaoré.

30 octobre Ouagadougou sombre dans la violence. Le gouvernement annule le vote de la révision constitutionnelle.

31 octobre Blaise Compaoré annonce qu’il quitte le pouvoir. Il trouve refuge en Côte d’Ivoire.

1er novembre Le lieutenant-colonel Isaac Zida est adoubé par l’armée. Il promet une transition «dans un cadre constitutionnel».

16 novembre L’armée et les civils signent la charte de la transition.