Dans un communiqué relayé mercredi soir, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a révélé qu’une cyberattaque décrite comme sophistiquée avait visé ses serveurs. Le piratage a été détecté cette semaine. Selon le CICR, les données personnelles et les informations confidentielles de plus de 515 000 personnes extrêmement vulnérables ont été compromises.