La démarche n’a rien d’anodin. En portant plainte, lundi, contre CNN pour diffamation, Donald Trump cherche à démontrer que la chaîne veut nuire à sa réputation et empêcher qu’il brigue de nouveau la présidence en 2024. Bâillonner les médias? Durant son mandat, Donald Trump n’a jamais caché sa haine des journalistes, ceux de CNN et du New York Times en particulier. Mais désormais, en réclamant 475 millions de dollars à titre de dommages et intérêts, il franchit une nouvelle étape. Et dévoile peut-être un peu plus que ses ambitions pour 2024 restent intactes.