Précision: le ministère de l'Intérieur français a publié lundi les résultats définitifs du premier tour. Emmanuel Macron est arrivé en tête avec 27,85% des exprimés, devant Marine Le Pen (23,15%) qu'il retrouvera au second tour, et Jean-Luc Mélenchon, éliminé, (21,95%).

L'abstention a atteint 26,31% des inscrits, soit le plus haut niveau pour un premier tour après le 28,4% enregistré en 2002.

Et si, malgré la consigne de vote anti-Le Pen donnée par Jean-Luc Mélenchon, les 21,95% des voix obtenues par celui-ci convergeaient vers la candidate du Rassemblement national, qui le devance de justesse avec 23,4% des suffrages – selon les chiffres du Ministère de l’intérieur à 6h du matin? La possibilité de voir le vote protestataire devenir majoritaire en France ne peut pas être écartée à deux semaines du second tour, le 24 avril. Emmanuel Macron doit, s’il veut être réélu pour un second mandat, trouver les moyens d’enrayer ce scénario. Rapide tour d’horizon au lendemain du premier tour.