Les jeunes font «Le Temps»
En marge de la conférence de l’ONU sur le climat, qui se tient du 6 au 18 novembre à Charm el-Cheikh, Le Temps a invité une douzaine de jeunes de toute la Suisse romande à prendre les rênes d’une opération spéciale. Âgé·es de 17 à 23 ans, elles et ils ont collaboré avec la rédaction en choisissant les sujets que les journalistes ont ensuite traités.
Retrouvez tous les articles de cette opération

En 2020, la Chine était de loin le premier émetteur de gaz à effet de serre, selon le dernier pointage de l’ONU. Elle était suivie des Etats-Unis, de l’Inde puis des pays de l’Union européenne. Mais ce classement ne dit pas tout. Si l’on fait un bilan historique depuis la révolution industrielle, rendue possible par l’exploitation des énergies fossiles qui a commencé à altérer le climat, le tableau est bien différent: l’Amérique du Nord – les Etats-Unis surtout – est responsable de 23% des émissions depuis 1850, selon le Groupe d’experts international sur l’évolution du climat (GIEC). Toujours selon cette instance qui réunit des centaines de scientifiques, l’Europe a émis 16% des gaz à effet de serre durant la même période, soit davantage que les rejets de la Chine et de l’Inde cumulés. L’Afrique n’a contribué qu’à 7% des rejets depuis un siècle et demi.