Les nouvelles mesures du gouvernement britannique ne nécessitent pas de nouvelle loi. Il s'agit d'une simple directive précisant l'application de la loi sur les expulsions ou l'interdiction du territoire. Une liste de «comportements inacceptables» permettant l'expulsion a été dressée. Elle comprend ceux qui:

• «justifient ou glorifient le terrorisme avec une croyance particulière»;

• «en incitent d'autres à commettre des actes terroristes»;

• «fomentent d'autres activités criminelles sérieuses et cherchent à provoquer d'autres actes criminels importants»;

• «provoquent la haine qui mène à la violence inter-communautaire en Grande-Bretagne».

Pour être sûr de couvrir un champ maximum, cette directive s'adresse à quatre catégories de personnes: celles qui

• «écrivent, produisent, publient ou distribuent du matériel»;

• «parlent en public, notamment pendant les prêches»;

• «dirigent un site internet»;

• «utilisent une position à responsabilité, comme enseignant, leader d'une communauté ou de jeunes».