Donald Trump a présenté mardi une «solution réaliste à deux Etats» pour résoudre le conflit israélo-palestinien. La naissance d'un Etat palestinien dépendrait d'un «rejet clair du terrorisme» et ferait de Jérusalem la «capitale indivisible d'Israël».

«Ma vision présente une occasion gagnant-gagnant pour les deux parties, une solution réaliste à deux Etats qui résout le risque que représente un Etat palestinien pour la sécurité d'Israël», a-t-il dit lors d'une déclaration à la Maison Blanche.

Le «futur Etat palestinien» ne verrait le jour que sous plusieurs «conditions», dont «le rejet clair du terrorisme». Il pourrait avoir «une capitale palestinienne à Jérusalem-Est», a assuré le président des Etats-Unis. Donald Trump évoque une «chance historique» pour les Palestiniens d'obtenir un Etat indépendant. Il a écrit au président palestinien Mahmoud Abbas.

Les Etats-Unis sont en outre prêts à «reconnaître la souveraineté israélienne sur des territoires» occupés, dont il n'a pas précisé l'ampleur. M. Trump n'a pas non plus détaillé quelles frontières il envisageait pour la capitale israélienne.