Turquie

Confusion en Turquie, où des médias parlent de «coup d'Etat»

Le Premier ministre turc a dénoncé une «tentative illégale» par un groupe au sein de l’armée. Des chaînes d’information turques ont fait état de leur côté d’une «tentative de coup d’Etat»

Le Premier ministre turc Binali Yildirim a dénoncé vendredi une «tentative illégale» par un groupe au sein de l’armée. Il a averti ceux impliqués dans cette action «illégale» qu’ils paieraient «le prix le plus élevé».

Des chaînes d’information turques ont fait état de leur côté d’une «tentative de coup d’Etat». La chaîne d’information CNN-Türk a rapporté une mobilisation «extraordinaire» devant le siège de l’état-major des armées.

Un journaliste de Reuters a rapporté que des coups de feu ont retenti vendredi soir à Ankara. Des hélicoptères et des avions militaires ont survolé la capitale turque.

D’autres journalistes de Reuters en poste à Istanbul ont également vu des hélicoptères survoler la plus grande ville de Turquie. La chaîne turque NTV a déclaré que les deux ponts sur le Bosphore séparant les rives asiatique et européenne de la ville avaient été fermés à la circulation automobile.

Publicité