Difficile d’imaginer un contraste plus saisissant. Une ville endeuillée, Uvalde, après la terrible tragédie qui s’est soldée mardi soir par la mort de 19 enfants et de deux enseignantes dans une école primaire texane, à cause de la folie meurtrière d’un jeune qui s’est offert des fusils d’assaut pour son 18e anniversaire. Et quelques kilomètres plus loin, à cinq heures de route, à Houston, le congrès annuel de la NRA (National Rifle Association), puissant lobby pro-armes. Au programme, jusqu’à dimanche: la glorification des armes à feu et des discours passionnés d’élus républicains. Avec l’ancien président républicain Donald Trump en guest star.