D’un côté, la mer rouge. De l’autre, la plaine aride écrasée de soleil. Et au milieu, un centre de conférence glacial accueillant la COP27, conférence annuelle de l’ONU dédiée au changement climatique. A Charm El-Sheikh, cité balnéaire aux airs de Las Vegas égyptienne hérissée de parcs aquatiques, des dizaines de milliers de délégués, journalistes, académiciens, représentants d’ONG et autres lobbyistes du monde entier ont convergé ce lundi pour se pencher au chevet du globe.