La Corée du Nord a tiré jeudi un «projectile non identifié» dans la mer, selon l’armée sud-coréenne, ce qui serait le sixième essai d’armement cette année pour ce pays doté de l’arme nucléaire. «La Corée du Nord a tiré un projectile non identifié dans la mer de l’Est», aussi appelée mer du Japon, ont déclaré les chefs d’état-major interarmées de Corée du Sud.

Lire aussi: Nouvelle provocation de Pyongyang qui a tiré un «projectile non-identifié»

La dernière fois que la Corée du Nord a testé autant d’armes en un mois remonte à 2019, après l’échec des négociations entre son dirigeant Kim Jong Un et le président des Etats-Unis de l’époque, Donald Trump.

Reprise des essais 

Depuis, les pourparlers entre les deux pays sont au point mort, et les sanctions internationales et la fermeture des frontières pour se prémunir du Covid-19 ont mis l’économie nord-coréenne à genoux.

Pyongyang a procédé mardi à deux essais de missiles de croisière selon Séoul et à au moins quatre autres essais d’armement ce mois-ci, dont ce qu’elle a déclaré être des missiles hypersoniques les 5 et 11 janvier. La semaine dernière, la Corée du Nord a laissé entendre qu’elle pourrait reprendre ses essais d’armes nucléaires et à longue portée, suspendus depuis 2017.

Ces essais interviennent dans une période délicate pour la région: la Chine, seul allié majeur du régime nord-coréen, accueille les Jeux olympiques d’hiver en février et la Corée du Sud tient une élection présidentielle en mars.