A entendre certains responsables asiatiques, le nouveau coronavirus (2019-nCoV) ne serait pas plus inquiétant qu’une simple grippe saisonnière. Au Cambodge, le premier ministre Hun Sen a exhorté ses concitoyens à ne pas porter de masque pour se prémunir du virus. Il a ajouté qu’il expulserait toute personne portant une protection en public car ces mesures créent, selon lui, un climat de peur injustifié. Vivre sainement et bien s’alimenter font figure de solution miracle pour empêcher la propagation du virus.

Sept grains de poivre sur la langue

Comme en Indonésie, où le ministre de la Santé a conseillé aux citoyens de se détendre et de ne pas effectuer d’heures supplémentaires. «Il est très facile d’éviter la contamination du moment que votre système immunitaire est sain», a déclaré Terawan Agus Putranto. Dans d’autres pays de la région, les remèdes populaires sont présentés comme la meilleure solution pour combattre le coronavirus. En Birmanie, des haut-parleurs diffusent les conseils de moines bouddhistes. Sept grains de poivre placés sur la langue suffiraient pour endiguer l’épidémie du coronavirus.