Les quelque 16 000 habitants de Codogno ont été coupés du monde. Alors que l’épidémie de coronavirus se répand dans tout le nord de l’Italie, où deux foyers ont été identifiés dans le sud de la Lombardie et dans l’ouest de la Vénétie, ils se sont retrouvés dans l’obligation de rester chez eux. Dans leur ville située à une soixantaine de kilomètres au sud-est de Milan, les écoles, les commerces et les entreprises sont fermés, les bus et les trains ne s’arrêtent plus. 

Lire aussi:  Italie: onze villes en quarantaine, le Carnaval de Venise annulé