La ville de Pékin a annoncé jeudi l’annulation des très populaires festivités prévues à l’occasion du Nouvel An chinois, en raison de l’épidémie virale qui a déjà tué 17 personnes en Chine. Le congé du Nouvel An démarre vendredi pour une semaine. Les Pékinois se rassemblent habituellement à cette occasion par centaines de milliers dans des parcs pour assister aux traditionnelles danses du lion et du dragon.

Lire aussi: Alain Berset estime que la Suisse est bien préparée face au coronavirus

Contrôle des passagers en provenance de Chine

A Dubaï, les voyageurs en provenance de Chine seront soumis aux caméras thermiques à leur arrivée à l’aéroport, l’un des plus importants du monde, ont annoncé jeudi les autorités.

D’autres aéroports internationaux ont pris des mesures similaires, ciblant en particulier les passagers provenant de la métropole de Wuhan, épicentre de l’épidémie, notamment aux Etats-Unis, en Russie, en Australie, au Népal, à Singapour, en Malaisie, au Vietnam, au Bangladesh, en Inde et en Thaïlande.

Lire également: L’OMS peine à trancher sur l’urgence de l’épidémie de coronavirus

Les Chinois représente une part importante du tourisme à Dubaï avec plus de 3,6 millions de passagers ayant voyagé via l’aéroport de l’émirat en 2019.