Le soutien est sans faille. Joe Biden l’a répété mardi, lors d’un bref entretien avec le président Zelensky: les Etats-Unis ne reconnaîtront «jamais» les territoires ukrainiens annexés par la Russie et son pays continuera à soutenir l’Ukraine «aussi longtemps qu’il le faudra». Alors que la contre-offensive ukrainienne se poursuit, les aides américaines pleuvent, le dernier paquet d’aide à la sécurité, annoncé mardi, se montent à 625 millions de dollars et comprend notamment quatre nouveaux systèmes de lance-roquettes Himars (High Mobility Artillery Rocket System), deux canons Howitzer, des dizaines de milliers de munitions, des systèmes de mines et 200 véhicules blindés.