L’essentiel

Le nouveau coronavirus a poursuivi sa propagation en Suisse, avec un troisième décès et 117 nouveaux cas confirmés. Le nombre de cas positifs atteint désormais 491, dont 15 devant encore être contrôlés dans un second laboratoire.

L’EPFL annonce «interrompre» ses cours comptant plus de 150 étudiants et les remplacer par des cours en ligne, dès mercredi et jusqu’au 19 avril.

Une troisième personne est décédée du Covid-19 en Suisse, au Tessin.

Cette nuit, le gouvernement italien a décrété l’isolement de l’ensemble du pays.

Dans son décompte quotidien, l’agence AFP recense 4011 décès en raison de l’épidémie, qui a contaminé plus de 110 000 personnes dans plus de 100 pays et territoires.

L’Allemagne a annoncé ses deux premiers décès, le Canada son premier.

Donald Trump doit annoncer une série de mesures pour soutenir les entreprises et les ménages lors d’une conférence de presse qui se tiendra mardi après-midi (ce soir en Suisse).

Retrouvez les nouvelles de la journée du lundi 9 mars


■ Trump veut soutenir l’économie et sauver sa campagne

Donald Trump veut rapidement déployer une série de mesures pour soutenir une économie menacée par les conséquences de l’épidémie du nouveau coronavirus et tenter ainsi de préserver l’un de ses principaux arguments de campagne dans la course à la Maison Blanche.

Ces mesures, censées être annoncées mardi après-midi (ce soir en Suisse) lors d’une autre conférence de presse dont l’heure n’a pas été précisée, devraient viser les entreprises mais aussi les ménages. «Nous travaillons très étroitement» avec les professionnels de la croisière et le secteur du transport aérien, «nous les aidons», a indiqué Donald Trump mardi, lors d’un court point presse.

Lors de cette même conférence, qui suivait une rencontre avec les assureurs, le vice-président Mike Pence a annoncé que Medicare, la couverture santé des plus âgés, et Medicaid, celle des plus pauvres, «ont assuré [...] que les tests et le traitement du coronavirus seront couverts».


■ Concerts et représentations annulés à Berlin durant un mois

La ville de Berlin a annoncé mardi l’annulation de toutes les manifestations culturelles dans les grandes salles de la capitale allemande jusqu’au 19 avril pour endiguer l’épidémie. «Dans les théâtres d’État, les opéras et les salles de concert, les manifestations prévues dans les grandes salles n’auront plus lieu à partir de demain, 11 mars», a indiqué dans un communiqué l’adjoint berlinois à la Culture, Klaus Lederer. Il a également recommandé aux grands théâtres privés de procéder de la même manière.

Pour les événements organisés dans des théâtres et des salles plus petits pouvant accueillir jusqu’à 500 spectateurs, l’évaluation des risques relève de la responsabilité des institutions respectives, qui doivent suivre toutefois les directives des autorités sanitaires, a précisé la mairie.


■ L’OMC suspend toutes ses réunions après un cas de coronavirus

L’Organisation mondiale du commerce annonce la suspension de toutes réunions jusqu’au 20 mars. Un premier cas de coronavirus a été découvert parmi son personnel.

«Nous prenons la santé du personnel du Secrétariat et de nos membres très au sérieux, c’est pourquoi nous avons pris cette mesure sans précédent», a déclaré le directeur général de l’OMC, Roberto Azevedo, dans un communiqué publié à Genève.


■ L’EPFL transfère en ligne ses cours les plus fréquentés

Dans un courrier électronique adressé au personnel et aux étudiants, l’EPFL annonce «interrompre» ses cours comptant plus de 150 étudiants dès demain et ceci jusqu’au 19 avril 2020. Ils seront remplacés par des cours en ligne dans l’intervalle.

Tous les voyages internationaux sont interdits avec effet immédiat, qu’ils soient professionnels ou privés, à moins d’être «essentiels au bon fonctionnement de l’institution».

«Nous avons déployé des solutions techniques pour que les enseignants puissent filmer leurs cours, explique Pierre Vandergheynst, vice-président pour l’éducation à l’EPFL. Les classes de 150 personnes représentent environ une centaine de cours par semaine, essentiellement peuplés d’étudiants de première année. Ces derniers sont très jeunes et ne représentent donc pas eux-mêmes une population à risque. Mais ils peuvent véhiculer le virus. Un petit film leur parviendra sous peu pour leur donner les clés scientifiques derrière cette décision.»

Les bibliothèques sont toujours accessibles, ajoute le fonctionnaire, qui déconseille cependant de s’y rendre. Ces mesures ne concernent pas l’ETH, à Zurich.

Une série d’universités américaines généralisent également les cours en ligne: Harvard, Princeton, Columbia, Berkeley, qui comptent des dizaines de milliers d’étudiants, ont annoncé la suspension totale ou partielle de leurs cours physiques pour passer à l’enseignement virtuel.

L’université de Boston a demandé à ses étudiants – 36 000 au total – de «ne pas revenir après les vacances de printemps» et de continuer à étudier à distance «jusqu’à nouvel ordre». Sans aller aussi loin, le MIT, à Boston également, a annulé tous les rassemblements jusqu’au 15 mai – date de la fin de l’année scolaire – et augmenté le nombre de cours retransmis en direct en ligne.

A New York, d’autres universités, comme Columbia ou la New York University, ont également annoncé passer aux cours virtuels. L’université de Princeton, dans le New Jersey, a indiqué que les cours en ligne seraient maintenus au moins jusqu’au 5 avril et annulé tous les évènements qui ponctuent la vie de ce campus très réputé. A l’autre bout du pays, en Californie, au moins cinq universités, dont l’Université de Californie à Berkeley et Stanford ont annoncé suspendre tous ou la plupart de leurs cours «en personne».

D’autres mesures similaires affectant des lycées ou des universités sont attendues.


■ Révolte dans les prisons italiennes

Trois détenus ont été retrouvés morts mardi matin dans leur cellule de la prison de Rieti, à 70 kilomètres au Nord-Est de Rome, où a eu lieu une révolte déclenchée par l’épidémie de coronavirus. En tout, dix prisonniers sont décédés dans les prisons italiennes, dont sept à Modène (Nord), depuis le début dimanche de ce mouvement de révolte déclenché par l’inquiétude sur l’épidémie et l’annulation des parloirs pour les familles. Selon le ministère de la Justice, les premières constatations suggèrent que ces décès «pourraient avoir été causés par la prise imprudente de médicaments».

Sept autres détenus sont morts pendant ou après les affrontements survenus dimanche dans cette prison de Modène. Ceux-ci avaient éclaté après l’annonce des autorités de suspendre les visites familiales et des permissions de sortie pour combattre l’épidémie. Ces mesures restrictives ont déclenché des soulèvements dans une vingtaine de prisons à travers le pays, de Milan à Palerme en passant par Rome et Naples.

«Il semble que les mesures de confinement préconisées pour l’ensemble des citoyens ne soient pas acceptées par les prisonniers qui sont déjà contraints par la surpopulation carcérale, parfois à cinq dans une même cellule», a expliqué sur la chaîne Rai News 24 Mauro Delma, garant italien des personnes privées de liberté.


■ Les humoristes romands se mobilisent pour sensibiliser


■ Saint-Pierre fermée aux touristes

La basilique et la place Saint-Pierre sont fermées aux touristes et aux visites guidées jusqu’au 3 avril «afin d’éviter la diffusion du coronavirus», a annoncé le Saint-Siège dans un communiqué.

Cette mesure prise par les autorités du Vatican signifie que les fidèles et les touristes ne pourront pas se rassembler mercredi sur la place Saint-Pierre à l’occasion de l’audience du pape François qui doit être retransmise par vidéo.

Ce matin, le pape François a demandé aux prêtres, lors de la messe prononcée dans sa résidence hôtelière, la maison Sainte Marthe, «d’avoir le courage de sortir et d’aller voir» les malades atteints du coronavirus.


■ Le bilan en Suisse passe à 491 cas

L’OFSP a publié cet après-midi son nouveau rapport de situation sur Covid-19 en Suisse. A 9h30 ce matin, 491 cas avaient été testés positifs, dont 15 doivent encore être validés par un second laboratoire. On compte donc 117 cas confirmés de plus qu’hier à 8h30.

On compte désormais:

  • 76 cas dans le canton de Vaud
  • 53 dans le canton de Genève
  • 27 dans le canton de Neuchâtel

■ Bilan mondial (état à 11h00, compilé à 13h15)

L’AFP a compilé les bilans des sources officielles ce mardi (état à 12 heures GMT, soit 11 heures en Suisse): plus de 115 124 cas d’infection cumulés ont été recensés depuis décembre dans 105 pays et territoires, dont 4067 décès. Plus de 15 000 cas ont été comptabilisés en Europe.

Les pays les plus touchés sont la Chine continentale (80 754 cas, dont 3136 décès), l’Italie (9172 cas, 463 décès) qui a dépassé la Corée du Sud (7513 cas, 54 décès), l’Iran (8042 cas, 291 décès) et la France (1412 cas, 25 décès).

Chypre-Nord et la Mongolie ont annoncé leurs premiers cas.

En Chine, plus de 70% des personnes ayant été contaminées ont guéri depuis le début de l’épidémie.


■ Visite du président chinois à Wuhan

La Chine est en train de remporter la bataille contre le nouveau coronavirus: c’est le message lancé mardi par le président Xi Jinping lors d’une visite surprise à Wuhan, la ville-épicentre du Covid-19. «La propagation de l’épidémie est pratiquement jugulée», s’est félicité le chef de l’Etat dans cette municipalité bouclée depuis le 23 janvier, a rapporté l’agence de presse Chine nouvelle.

Cette visite de Xi Jinping, la première dans la ville depuis le début de la crise, intervient après l’annonce le jour même par le ministère de la Santé de chiffres encourageants: 19 nouvelles contaminations seulement mardi. Une chute spectaculaire par rapport aux centaines annoncées quotidiennement en février, signe que les mesures de confinement portent leurs fruits.

Les autorités ont annoncé ce mardi que la plupart des personnes non contaminées et n’ayant pas eu de contact avec des malades pourraient désormais voyager à l’intérieur des frontières provinciales. Mais cet assouplissement ne concerne apparemment pas Wuhan, et les 56 millions d’habitants du Hubei ne peuvent a priori toujours pas quitter la province, selon le communiqué du gouvernement local.


■ Ignazio Cassis plaide pour la coordination européenne

En visite à Paris pour rencontrer son homologue français Jean-Yves Le Drian, le Conseiller d’état Ignazio Cassis a plaidé pour une amélioration rapide de la coordination au niveau européen pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

«La libre circulation au sein de l’espace Schengen et la prochaine votation du 17 mai ont fait naturellement partie des sujets évoqués, a détaillé le conseiller fédéral, devant le portail de l’ambassade de Suisse. Il faut redire à nos concitoyens qu’à ce stade épidémiologique, alors que le virus circule partout en Europe, la fermeture des frontières n’entre plus en considération. Tout le monde est touché. Ce qui compte, c’est d’abord la coordination entre les services de santé des pays européens.»

Lire l’article complet de notre correspondant à Paris: Face au Covid-19, Ignazio Cassis plaide pour la coordination européenne


■ Un nombre record de victimes en Iran

Sombre journée en Iran. Les autorités ont annoncé ce mardi matin la mort de 54 personnes supplémentaires infectées par le nouveau coronavirus, le plus lourd bilan en une journée depuis le début de l’épidémie dans le pays.

Ce nouveau bilan porte à 291 le nombre de personnes tuées par le Covid-19 en République islamique, selon le porte-parole du ministère de la Santé, Kianouche Jahanpour Le total des infections à s’élève à 8042.


■ Un troisième décès en Suisse

Le coronavirus a fait un troisième mort en Suisse. Un octogénaire souffrant d’autres pathologies a succombé au Covid-19 dans un home pour personnes âgées de la région de Mendrisio, indiquent mardi les autorités tessinoises, relayées par l’agence ATS.


■ Le pape François demande aux prêtres de sortir

Alors que l’Italie s’est mise en confinement total, le pape François a demandé mardi aux prêtres «d’avoir le courage de sortir et d’aller voir» les malades atteints du coronavirus, lors de sa messe du matin prononcée dans sa résidence hôtelière, la maison Sainte Marthe.

«Prions le Seigneur également pour nos prêtres, pour qu’ils aient le courage de sortir et d’aller visiter les malades, portant la force de la parole de Dieu et l’Eucharistie, et d’accompagner le personnel médical et les bénévoles dans le travail qu’ils accomplissent» auprès des malades, a-t-il dit.

La place Saint-Pierre au Vatican était relativement vide pour une journée ensoleillée comme ce mardi à Rome, avec seulement quelques dizaines de personnes déambulant dans ses parrages, la majorité sans masque.


■ Notre carte de l’expansion du virus dans le monde


■ Légère reprise des bourses européennes

La bourse de Paris prend 1,29% ce mardi matin, à 4770,62 points à l’ouverture. Celle de Londres a regagné 1,59%, tandis qu’à Francfort, le Dax grimpe de 1,52%. La bourse de Londres accélérait le rythme, au point de gagner brièvement plus de 3%.

A Zurich à 9h16, le Swiss Market Index (SMI) prenait 1,5% à 9336,25 points.


■ Rebond des bourses du Golfe et de Shanghai

Les places financières des Etats pétroliers du Golfe ont fortement rebondi à l’ouverture mardi, après plusieurs séances de pertes massives, entraînées par le redressement des cours du pétrole sur les marchés mondiaux. Le titre du géant de l’énergie Aramco, qui domine le marché saoudien de Tadawul, a gagné 5,5% après une série de séances dans le rouge.

A ce sujet: Le spectre de 2008 plane sur les bourses

Le Dubaï Financial Market a bondi de 5,5% et la Bourse d’Abou Dhabi de 4,2%. Les marchés boursiers koweïtiens et qataris se sont également ressaisis après de fortes pertes.

Les bourses chinoises ont regagné mardi une bonne partie du terrain perdu la veille, Shanghai terminant la séance sur une hausse de près de 2%.


■ Le ministre français de la Culture fera du télétravail

Franck Riester a été testé positivement après avoir manifesté des «symptômes», a précisé le cabinet du ministre de la Culture, notant que celui-ci avait passé plusieurs jours la semaine dernière à l’Assemblée nationale où plusieurs cas ont été confirmés.

Dimanche en fin de journée, précise notre correspondant à Paris Richard Werly, le responsable a aussi participé à un conseil de Défense, réunissant plusieurs ministres.

«Le ministre de la Culture va continuer de travailler à distance», a précisé Matignon.


■ Le Grand Princess, qui a tétanisé la Californie, commence à débarquer

Les premiers passagers ont pu débarquer lundi après-midi, heure locale, du paquebot Grand Princess qui a accosté dans le port d’Oakland après avoir été maintenu à distance des côtes californiennes pendant plusieurs jours en raison d’une vingtaine de cas avérés de coronavirus à bord.

Le navire de près de 300 mètres de long a fini son périple le long d’un quai du port d’Oakland, près de San Francisco, où la mise en quarantaine et le rapatriement des quelque 2400 passagers présents à bord seront organisés par les autorités qui ont évoqué une opération «sans précédent», qui a poussé le gouverneur de l’Etat à décréter l’état d’urgence.


■ En Corée du Sud, les nouvelles infections marquent le pas

La Corée du Sud, l’un des pays les plus touchés au monde par le coronavirus, fait état ce mardi de moins de 150 nouvelles contaminations, soit le nombre quotidien le plus faible en deux semaines.

Au total, 131 nouveaux cas ont été enregistrés lundi, ont annoncé les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies, ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 7513.


■ L’Italie se décrète «zone protégée»

«Je vais signer un décret que l’on peut résumer ainsi: «Je reste chez moi». L’Italie tout entière deviendra une zone protégée»: lundi soir, le ton grave, le président du Conseil italien Giuseppe Conte a annoncé l’extension du confinement du nord du pays à toute la nation.

L’AFP détaille les points du décret:

  • Dès mardi, les déplacements des 60 millions d’Italiens seront strictement limités. Ne seront possibles que les déplacements répondant à des «impératifs professionnels dûment vérifiés et à des situations d’urgence, pour des raisons de santé».
  • Les personnes présentant des symptômes d’affection respiratoire et de la fièvre sont fortement incitées à rester chez elles et limiter au maximum tout contact social, y compris avec leur médecin traitant.
  • Les personnes dont la contamination au coronavirus a été confirmée sont obligatoirement assignées à résidence.
  • Pour éviter les déplacements à caractère professionnel, les entreprises, publiques et privées, sont invitées à mettre leur personnel en congés.
  • Le décret signé lundi soir va plus loin que celui adopté dimanche en ajoutant un article interdisant «toute forme de rassemblement de personnes dans des lieux publics ou ouverts au public».
  • Tous les événements et compétitions sportives, quelle qu’en soit la nature, sont suspendus. Les installations sportives ne devront être utilisées, à huis clos (sans public), que pour les entraînements des sportifs.
  • Les stations de ski dans tout le pays seront fermées jusqu’au 3 avril.
  • Toutes les manifestations culturelles, sportives, religieuses ou festives sont suspendues. Les cinémas, pubs, théâtres, écoles de danse, salles de jeux, casinos, discothèques et autres lieux similaires devront rester fermés.
  • Toutes les écoles et les universités devront fermer leurs portes. Tous les concours sont suspendus.
  • Tous les musées et lieux de culture seront fermés.
  • Les piscines, salles de sport, thermes, centres culturels et centres de bien-être doivent suspendre leurs activités.
  • Les bars et restaurants pourront rester ouverts, de 6h à 18h, à condition de respecter la distance de sécurité d’au moins un mètre entre les clients.
  • Cette disposition concerne également les autres activités commerciales. Les centres commerciaux et grands magasins devront rester fermés les jours fériés et les veilles de jour férié.
  • Les lieux de culte restent ouverts, à condition de permettre le respect de la distance de sécurité d’au moins un mètre, mais les cérémonies religieuses (mariage, baptême, funérailles) sont interdites jusqu’au 3 avril.

Nos points scientifiques