L’essentiel

Israël se prépare à injecter une troisième dose pour les personnes les plus âgées.

Le variant Delta se répand dans plusieurs provinces de Chine.

En Suisse, le nombre de personnes en soins intensifs a augmenté de 33%. En 24h, 827 nouveaux cas ont été détectés.

Alors que 24 nouveaux cas de personnes liées aux Jeux ont été rapportés, les organisateurs défendent les «contre-mesures» mises en place.

Les ventes du vaccin contre le Covid-19 AstraZeneca ont atteint 1,17 milliard de dollars au cours du premier semestre.

Les voyageurs complètement vaccinés en provenance de l’Union européenne ou des États-Unis seront exemptés de quarantaine en Angleterre, sauf ceux venant de France.

Retrouvez notre suivi de la journée mercredi.


■ Covax espère obtenir 250 millions de doses en six à huit semaines

Le système Covax s’attend à recevoir 250 millions de doses de vaccins contre le Covid-19 fournies par les donateurs au cours des six à huit prochaines semaines pour venir en aide aux pays les plus pauvres, a annoncé mercredi l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

L’initiative, qui est censée permettre à ces Etats ou territoires de recevoir gratuitement des vaccins financés par des nations plus prospères, a pour le moment distribué 152 millions de doses à 137 d’entre eux.

L’Institut Serum en Inde, un gros producteur de vaccins AstraZeneca, devait initialement jouer un rôle de premier plan dans la fourniture de vaccins assurée dans le cadre du système Covax mais, en raison de l’explosion de la pandémie dans ce pays, New Delhi a interdit leur exportation pour combattre la diffusion du Covid-19 sur le territoire indien. Covax est ainsi de plus en plus tributaire des dons de vaccins par les pays les plus riches qui ont acheté plus de doses que nécessaire.


■ Le Burundi se dit prêt à recevoir des vaccins via Covax

Le Burundi, un des derniers pays à n’avoir pas commencé la vaccination contre le Covid-19, s’est déclaré prêt à recevoir des doses via le programme international Covax, mais s’est dégagé de toute responsabilité en cas d’effets secondaires.

Cette annonce intervient au lendemain d’un accord de principe avec le Fonds monétaire international (FMI) pour une aide de 65 millions d’euros destinée à aider ce pays d’Afrique de l’Est à surmonter les retombées de la pandémie.

Le ministre de la Santé, le Dr Thaddée Ndikumana, a annoncé mercredi soir que le Burundi accepterait les doses proposées par la Banque mondiale (BM) dans le cadre de Covax, mais se refusait à signer des engagements exigés selon lui par les compagnies pharmaceutiques.

Après des mois de déni de l’épidémie sous le président Pierre Nkurunziza, décédé subitement le 8 juin 2020 officiellement d’un arrêt cardiaque, son successeur Évariste Ndayishimiye, qui venait d’être élu, a opéré une volte-face complète qualifiant le coronavirus de «plus grand ennemi des Burundais».

Mais le pays ne fournit que très peu d’informations sur la propagation du Covid-19. Le dernier bilan, publié le 13 juillet, faisait état de 5 723 cas pour huit décès. A ce jour seuls trois pays n’ont toujours pas démarré de campagne de vaccination: le Burundi, l’Erythrée et la Corée du Nord.


■ Israël s’apprête à donner une troisième dose de vaccin au plus de 60 ans

Selon plusieurs médias israéliens, le pays se prépare à distribuer une troisième injection de vaccin pour les plus de 60 ans. Face à la propagation du variant delta, un panel d’expert a recommandé mercredi aux autorités israéliennes de mettre en place une dose de rappel pour l’ensemble des personnes âgées.

Actuellement, il n’y a pas encore de données définitives concernant l’impact sur la mortalité d’une telle mesure, mais les experts consultés estiment que cette nouvelle injection pourrait prévenir une diminution de l’efficacité du vaccin et limiter le rebond des contaminations. Des études sont en cours pour évaluer l’efficacité d’une troisième dose. Le 12 juillet dernier, Israël avait déjà autorisé une injection de rappel pour les personnes vulnérables de plus de 18 ans.


■ Retour du masque en Haute-Savoie

Face à la progression du variant Delta, le préfet de Haute-Savoie a décidé ce mercredi de rétablir le port du masque dès l’âge de onze ans. Cette obligation concerne les communes touristiques, de bord de lac et de plus de 5000 habitants dont la liste a été publiée par les autorités françaises. Les rassemblements publics de plus de dix personnes, les marchés, les brocantes, ou encore les files d’attente des musées, des restaurants, ou encore des stades sont aussi visés.

Cette mesure sanitaire s’accompagne également d’une interdiction de consommer de l’alcool sur la voie publique. La préfecture de Haute-Savoie justifie cette décision par un taux d’incidence ayant franchi les 220 cas pour 100 000 habitants, alors qu’il n’était encore que de 46,2 pour 100 000 le 19 juillet.


■ En Suisse, 827 nouveaux cas en 24 heures

La Suisse compte jeudi 827 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Deux décès supplémentaires ont été enregistrés et 24 malades ont été hospitalisés.

Le nombre de décès a été adapté jeudi. Il a été complété par 18 déclarations tardives, erronées ou doubles durant la période de mars 2020 à juin 2021. C’est pourquoi 18 décès supplémentaires figurent sous la rubrique «Différence par rapport à la veille», a précisé l’OFSP dans son rapport de situation. Le nombre des hospitalisations a également été adapté, pour les mêmes raisons: 51 hospitalisations supplémentaires ont été ajoutées au rapport.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 18 590 tests ont été transmis, indique l’OFSP. Le taux de positivité s’élève à 4,45%.

Sur les quatorze derniers jours:

  • Le nombre total d’infections est de 9246, soit 106,95 nouvelles infections pour 100 000 habitants
  • Le taux de reproduction, qui a un délai d’une dizaine de jours, est lui de 1,26.
  • Les patients Covid-19 occupent 4,40% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d’occupation est de 68,50%.

S’agissant du vaccin:

  • 8 947 156 doses de vaccin ont été administrées et 47,66% des personnes ont déjà reçu deux doses.
  • La Suisse a reçu jusqu’à présent 9 535 650 doses de vaccins

■ La situation est «préoccupante» dans l’Est de la France et «dramatique» en Outre-mer

Le Premier ministre français Jean Castex s’est alarmé ce jeudi de la situation sanitaire «dramatique» dans certains territoires français d’outre-mer, car un trop grand nombre d’habitants y sont, selon lui, «rétifs à la vaccination.» Elle est jugée «inquiétante» en Métropole, dans le Grand Est, avec des chiffres de contamination qui «montent en flèche», observent les autorités sanitaires locales.

«La vaccination est absolument indispensable», martèle le Premier ministre devant des élus du Lot-et-Garonne à Agen, où il a visité un centre de vaccination et le centre hospitalier. Sur sa proposition, le gouvernement a déclaré hier «l’état d’urgence sanitaire» dans trois îles des Antilles françaises, en Guadeloupe, à Saint-Martin et à Saint-Barthélémy.

Sur l’île de la Martinique, un nouveau confinement a été imposé à partir de ce vendredi, 19 heures, pour une durée d’au moins trois semaines. L’île est passée de 2 241 cas positifs la semaine dernière à 3 537 cas et la tendance à la hausse se confirme avec 1 100 cas positifs déjà enregistrés sur les deux premiers jours de la semaine. Le taux d’incidence y est passé de 280 cas à 995 pour 100 000 habitants.

D’après les autorités locales,

«Freiner le virus apparaît d’autant plus urgent que la population martiniquaise est moins immunisée, globalement plus âgée, et donc plus fragile, que celles des régions où le Covid-19 a davantage circulé et où le taux de vaccination est plus important»

En métropole, le port du masque en extérieur est redevenu la règle ce mardi, sur une large partie de la côte ouest du pays jusqu’à la frontière espagnole, en raison d’une aggravation de la situation sanitaire due au variant Delta du coronavirus. Le port du masque, ainsi que d’autres mesures restrictives, concerne désormais de nombreuses autres régions comme la Corse, le Sud-Est et l’Est.

Dans l’Est, le taux d’incidence moyen est de 104 pour 100 000 habitants. A Strasbourg, «les chiffres sont vraiment très, très élevés», avec un taux d’incidence supérieur à 250, contre 230 dans l’Eurométropole qui réunit la capitale alsacienne et une trentaine de communes voisines, détaille la préfète du Grand Est, selon Josiane Chevalier. «Tout se joue dans les quinze – prochains – jours. Tout est fait pour éviter les hospitalisations.» Les services d’urgences des hôpitaux strasbourgeois sont «de nouveau très sollicités.»


■ En Suisse, le nombre de personnes en soins intensifs a augmenté de 33%

Le nombre d’infections et d’hospitalisations liées au coronavirus a augmenté par rapport à la semaine précédente. Quelques données pour se rendre compte de la situation:

  • Entre le 19 et le 25 juillet, 63 personnes ont été hospitalisées, contre 48 une semaine auparavant. Le nombre de personnes en soins intensifs a donc augmenté de 33%.
  • Ce jeudi 29 juillet, 32 patients se trouvent en soins intensifs.
  • L’âge moyen des personnes traitées à l’hôpital est de 56 ans.
  • Du 19 au 25 juillet, quatre décès ont été annoncés, contre un la semaine précédente.
  • Le nombre d’infections a lui aussi augmenté de 30% en sept jours, passant de 3 804 à 4 940 cas.
  • Les personnes qui souffrent déjà d’au moins une maladie sont plus souvent atteintes du Covid-19 que les autres. Elles représentent 85% des cas.
  • Les personnes entre 20 et 29 ans sont les plus infectées.
  • Les septuagénaires sont les moins touchés.
  • La majorité des tests a été réalisée dans la classe d’âge de 10 à 19 ans.
  • La plupart des infections ont été recensées dans le canton de Genève: 174 cas pour 100 000 habitants.
  • Appenzell Rhodes-Intérieures est le canton le plus épargné: 12 cas.
  • Parmi les 264 variants du virus, le variant Delta représente 83% des cas. En avril, sa proportion était encore de 2%

■ La vaccination dans le monde

Un point sur les dernières évolutions de la vaccination contre le Covid-19 dans le monde:

  • Plus de quatre milliards de doses de vaccins anti-Covid ont été administrées dans le monde, selon un comptage de l’Agence France-Presse réalisé ce jeudi 29 juillet à partir de sources officielles.
  • Quatre doses sur dix, soit 1,6 milliard, l’ont été en Chine. L’Inde (451 millions) et les Etats-Unis (343 millions) complètent le podium en valeur absolue.
  • Rapporté à la population, les Emirats arabes unis, qui ont administré 168 doses – premières et deuxièmes – pour 100 habitants, sont en tête. L’Uruguay (137 doses) et Bahreïn (134) se classent deuxième et troisième.

■ Le variant Delta se propage en Chine

La dernière flambée de Covid-19 s’étend désormais à plusieurs provinces de Chine, y compris à Pékin, ont annoncé ce jeudi 29 juillet les autorités, confrontées à la propagation de la souche Delta. Repérée à Nankin le 20 juillet, elle se répand dans le pays depuis des mois.

Observée initialement auprès de neuf employés de l’aéroport de l’ancienne «capitale du sud», la contagion a désormais touché 171 personnes dans la province du Jiangsu, limitrophe de Shanghai, et a gagné au moins quatre autres provinces. La majorité des personnes contaminées avaient déjà été vaccinées, selon les autorités du Jiangsu, soulevant des inquiétudes quant à l’efficacité des vaccins chinois contre la souche Delta.

Le pays le plus peuplé du monde a déjà administré 1,6 milliard de doses – uniquement «made in China» – mais sans préciser combien d’habitants étaient entièrement vaccinés. L’objectif est d’immuniser 65% de la population, qui compte 1,4 milliard d’habitants, avant la fin de l’année.

Dans le Jiangsu, les autorités ont placé en confinement des centaines de milliers d’habitants, indique un responsable des services épidémiologiques provinciaux, Lu Jing. «Les cafés internet, les salles de sport, les cinémas, les karaokés et même les bibliothèques de Nankin ont été fermés», a-t-il déclaré devant la presse. La métropole a déjà testé deux fois ses plus de 9,2 millions d’habitants et a engagé une troisième campagne de dépistage hier, annonce sa mairie.

La vaste et très peuplée province du Sichuan a fait état de trois cas ce jeudi tandis que Pékin a annoncé deux cas, les premiers depuis six mois dans la capitale. Un palace de style haussmannien, l’hôtel Legendale, a par ailleurs été fermé dans le centre de Pékin, suite de la découverte d’un cas importé. Jeudi, des employés en combinaison intégrale désinfectaient les abords de l’établissement à l’aide de pulvérisateurs.


■ Paris juge «discriminatoire» la quarantaine imposée en Angleterre pour les Français

Le maintien d’une quarantaine en Angleterre pour les voyageurs arrivant de France est «incompréhensible» et «discriminatoire», estime ce jeudi 29 juillet le secrétaire d’Etat français aux Affaires européennes. «C’est excessif et incompréhensible sur un plan sanitaire […] Ce n’est pas fondé scientifiquement, déclare Clément Beaune sur la chaîne LCI. C’est une décision discriminatoire à l’égard des Français puisque tous les Européens, même des pays qui ont des situations sanitaires plus difficiles que la nôtre au titre du variant Delta ou autre ne sont plus concernés par cette quarantaine.»

Les voyageurs complètement vaccinés contre le Covid-19 dans l’Union européenne et aux États-Unis seront exemptés à compter de lundi prochain de quarantaine en Angleterre, excepté les arrivées en provenance de France. Londres a exclu la France «au nom du variant Beta, le fameux variant sud-africain, qui représente moins de 5% des cas en France» et qui concerne surtout des territoires d’outre-mer comme la Réunion peu sujets à des flux de voyageurs vers le Royaume-Uni, déplore Clément Beaune.

Le secrétaire d’Etat français a aussi regretté que les frontières des Etats-Unis restent fermées aux voyageurs en provenance de l’UE alors que les touristes américains sont de nouveau admis en Europe.

«On aurait dû, au niveau européen, garder dans notre manche l’atout de cette réciprocité pour mieux négocier avec les Américains. L’Europe globalement aurait dû mener une négociation peut-être un peu plus dure»

Tandis que les pays de l’UE ont décidé de rouvrir leurs propres frontières aux Américains, à condition qu’ils soient vaccinés contre le Covid-19 ou présentent un test négatif, les voyageurs en provenance de l’espace Schengen, du Royaume-Uni et d’Irlande ne peuvent eux plus entrer aux Etats-Unis depuis mars 2020.


■ Les organisateurs des Jeux Olympiques défendent leurs «contre-mesures»

Les organisateurs des JO-2020 à Tokyo ont défendu ce jeudi l’efficacité de leurs «contre-mesures» face au coronavirus, alors que 24 nouveaux cas de personnes liées aux Jeux ont été rapportés et que les chiffres des infections atteignent des records au Japon. Selon le dernier pointage, au moins 193 sportifs, membres de l’encadrement, personnels auxiliaires des JO ou encore journalistes ont été testés positifs au nouveau coronavirus depuis le 1er juillet – dont 109 résidents du pays. Ce recensement quotidien ne prend pas en compte les cas signalés aux aéroports et dans les camps de base des délégations.

Hier, mercredi 28 juillet, le Japon a enregistré 9 583 nouveaux cas de Covid-19 sur son territoire, un record pour le pays. 3 177 de ces cas ont été recensés à Tokyo, un pic local inédit là aussi. Cependant, le Comité international olympique (CIO) conteste tout lien entre la tenue des Jeux et la nouvelle vague d’infections, qui avait commencé avant l’événement.

«Autant que je sache, il n’y a pas un seul cas» connu de transmission du coronavirus de sportifs ou du personnel olympique à des habitants de Tokyo, a ainsi déclaré son porte-parole Mark Adams. «Nous avons probablement la communauté la plus testée au monde et en plus de cela, les restrictions au Village olympique sont drastiques.» Les JO n’exercent pas non plus une pression supplémentaire sur le système médical du pays: seulement deux personnes liées à l’événement sont actuellement hospitalisées et les délégations s’appuient généralement sur leurs propres équipes médicales.

L’état d’urgence sanitaire, un dispositif du gouvernement japonais consistant à réduire les horaires d’ouverture des bars et restaurants, a été réinstauré le 12 juillet dernier à Tokyo et devrait durer jusqu’au 22 août. Pour l’heure, 27% de la population nationale a reçu deux injections pour l’heure.


■ AstraZeneca a engrangé plus d’un milliard de dollars au premier semestre

Le laboratoire pharmaceutique AstraZeneca a annoncé ce jeudi 29 juillet que les ventes de son vaccin contre le Covid-19 avaient atteint 1,17 milliard de dollars au cours du premier semestre, et a relevé ses prévisions. Ce chiffre correspond à la livraison d’environ 319 millions de doses dans le monde. Les ventes ont représenté 572 millions de dollars en Europe, et 455 millions dans les pays émergents, selon un communiqué du groupe suédo-britannique.

Son chiffre d’affaires sur la période a ainsi progressé de 23% sur un an, à 15,5 milliards de dollars, et le bénéfice net part du groupe de 40%, à 2,1 milliards. AstraZeneca relève alors ses prévisions de résultats pour l’année entière, notamment pour que celles-ci reflètent la contribution d’Alexion, une entreprise de biotechnologie américaine spécialisée dans les maladies rares, dont l’acquisition pour 39 milliards de dollars vient d’être finalisée.