La Cour pénale internationale (CPI) a déclaré mercredi l'ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba et ses quatre coaccusés coupables de subornation de témoins dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

«M. Jean-Pierre Bemba Gombo, la chambre vous juge coupable» d'avoir influencé «de manière corrompue» plusieurs témoins, présenté de fausses preuves et sollicité la déclaration de faux témoignages, a énoncé le juge Bertram Schmitt.