L’un est journaliste technologique, l’autre est candidat au Congrès américain sous la bannière des républicains. Une enquête du New York Times révèle que deux hommes sont les principaux auteurs derrière les messages signés par le mystérieux «Q» qui a fait des milliers de disciples par ses théories conspirationnistes, et a galvanisé les manifestants qui ont pris d’assaut le Capitole le 6 janvier 2021: le Sud-Africain Paul Furber et Ron Watkins, administrateur de 8kun, anciennement 8chan, connu pour son rôle dans la diffusion de discours haineux, suprémacistes et conspirationnistes.