Loin des gros titres des journaux, des ragots autour de Meghan et Harry et du décès du prince Philip, la monarchie britannique a connu un vrai coup dur en septembre 2020. La Barbade a annoncé qu’elle allait devenir une république, abandonnant la reine comme chef d’Etat à partir de novembre 2021. Elisabeth II ne sera plus alors qu’à la tête de quinze pays, dont l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada et de nombreuses petites îles (Tuvalu, Sainte-Lucie, îles Solomon)… Désormais, au sein du Commonwealth, une nette majorité – trente-huit pays sur cinquante-quatre – ne l’ont plus comme chef d’Etat. La Jamaïque pourrait être la prochaine sur la liste, les députés de l’opposition jamaïquaine poussant pour détacher leur pays de la Couronne. Progressivement, l’influence de Sa Majesté sur cet ex-empire où le soleil ne se couchait jamais diminue.

Lire aussi: Décès de Philip, époux d’Elisabeth II: une vie de prince consort malgré lui