Les personnes sauvées par l’Ocean Viking ont débarqué à Toulon, dans le sud de la France. Hier, le périple de près de trois semaines de 234 migrants bloqués en mer au large des côtes siciliennes d’abord, françaises ensuite, s’achève en plein milieu d’une crise politique entre Rome et Paris. Dix-neuf jours seulement après avoir pris ses fonctions, la présidente d’extrême droite du Conseil des ministres italien déclenche son premier affrontement diplomatique et politique avec l’un des partenaires les plus fidèles de la Péninsule, la France. La nouvelle gestion italienne de l’immigration clandestine en mer est remise en cause.