Une clameur s’élève aux confins de Camilo Cienfuegos, cité modèle construite dans les années 1960 à quelques kilomètres de La Havane. «Une bagarre», s’écrie une immense mulâtre, avec délectation. Un sac de yuca (manioc) s’élève dans les airs, puis s’abat sur la tête d’une mère de famille. La victime, sonnée, n’aurait pas respecté la file d’attente du rationnement. La foule, venue aux petites heures du jour, lorsque la douce nuit havanaise perdait de son intensité, se divertit de l’évènement. La mulâtre assure que les pugilistes sont des Palestinos (Palestiniens), un sobriquet affublé aux habitants de l’est de Cuba, que les Havanais apprécient peu.